Urgence dentaire : Que faire et où aller ?

Face à une urgence dentaire (extraction, douleur insupportable, etc.), il faudrait se rendre le plus rapidement possible aux services des urgences. Cependant, tous les cabinets n’ont pas forcément une équipe en permanence pouvant accueillir les patients tous les jours, 24h/24. Que faire alors ? Où dénicher un dentiste dans votre ville ?

Que peut-on considérer comme urgence dentaire ?

Une douleur un peu plus violente que d’habitude n’est pas toujours considérée comme une urgence dentaire, sauf dans certains cas. Bien sûr, ces douleurs peuvent être insupportables et souvent l’effet des antalgiques ne dure que quelques heures. Mais les cas qui nécessitent une urgence dentaire sont notamment :

L’expulsion d’une dent après un accident : il faudrait opérer au plus tôt pour que la greffe prenne. Vous avez deux heures pour la réimplanter ! Pour ce faire, vous devez garder précieusement la dent et vous précipiter aux services d’urgence L’abcès dentaire : c’est le cas le plus courant. Il se manifeste par des ganglions et des rougeurs. Il renferme des pus qu’il faudrait traiter en urgence pour réduire la douleur. Un traitement est suffisant. Mais si la dent n’est plus récupérable, vous devez l’extraire L’inflammation dentaire due à une carie non ou mal traitée et la rage de dents : la douleur est très violente en contact avec des aliments chauds, froids, salés, sucrés… Elle peut même s’accompagner de fièvre La dent cassée : tant que le nerf est intact, inutile de vous précipiter. Mais dans le cas contraire Rendez-vous ici La nécrose dentaire : le paquet vasculonerveux est complètement détruit. Ce qui peut engendrer un abcès apical qu’il faudrait désinfecter au plus vite L’alvéolite : on constate une inflammation de l’alvéole après une extraction La parodontopathie aiguë : une infection du parodonte qui provoque habituellement la mobilité et la chute des dents La fracture de la mâchoire : c’est un cas assez grave. Ne trainez pas pour ne pas aggraver votre situation Et l’hémorragie dentaire : cela peut survenir après une extraction dentaire

En tout cas, suivez toujours de très près votre santé dentaire, car cela peut avoir des impacts sur votre santé générale. Et surtout, l’état d’urgence a un coût : les frais peuvent être majorés.

Que faire en cas d’urgence dentaire ?

Si vous êtes face à une urgence dentaire pendant les jours ouvrables, mieux vaut se rendre chez votre dentiste chirurgien habituel. Il connait très bien votre dossier et votre historique. Mais avant de vous déplacer, demandez-lui par téléphone s’il peut vous recevoir. Si oui, alors, vous avez de la chance. Par contre, si ce n’est pas possible, car son agenda est complet, cherchez en ligne les services d’urgence dentaire qui sont ouverts 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. De nombreux experts spécialisés peuvent vous recevoir même le weekend pour résoudre votre problème dans les meilleurs délais. Un sos dentiste 92 ? Vous pouvez vous renseigner sur les services de garde en  appelant le commissariat en composant le 17 ou le 15.

Si vous ne parvenez pas à trouver un service d’urgence dans votre ville, principalement la nuit, rendez-vous dans un hôpital. Les professionnels de la santé trouveront certainement une solution pour diminuer la douleur jusqu’au petit matin !

Bon à savoir : Selon la loi, les dentistes n’ont pas le droit de refuser un cas d’urgence, même si le patient n’est pas un client habituel. Il doit en effet lui porter assistance, le soigner et s’assurer de la continuité des soins jusqu’ à ce que son praticien puisse le prendre en main.

Urgence dentaire : comment se déroule la visite ?

Tout d’abord, le praticien réalisera un examen et vous posera des questions pour évaluer la gravité de la situation : intensité de la douleur, causes, rythme, etc. Vous devez aussi l’informer de vos allergies et des médicaments que vous prenez. Par ailleurs, vous devez lui lister vos maladies systémiques et votre historique dentaire. Si cela est suffisant, il vous proposera par la suite un ou plusieurs traitements pour soigner votre problème dentaire. En revanche, il est possible que le praticien exige une radiographie pour détecter exactement les causes.

Toutefois, vous devez savoir que le dentiste en urgence ne traitera que la dent infectée. Pour le reste, prenez un rendez-vous.

Urgence dentaire : quelles sont les conduites à tenir ?

Face à une situation d’urgence, il existe certaines précautions à prendre :

Si la dent est cassée mais la pulpe est intacte, gardez le fragment, car votre dentiste peut recoller ce morceau. Dans le cas contraire, il sera contraint de réaliser une réplique qui gonflera votre facture Si la dent est extraite accidentellement, récupérez-la et tenez-la par la couronne. Puis rincez abondamment à l’eau claire et filez à l’urgence

Une urgence dentaire dans 92 ? Cherchez le dentiste le plus près de chez vous. Vous gagnerez ainsi du temps. En outre, mieux vaut prévenir que guérir afin d’éviter une urgence dentaire. Ainsi, prenez bien soin de vos dents :

Les entretiens quotidiens sont indispensables : brossage avec une pâte à dentifrice fluorée 2 fois par jour au minimum. L’objectif ? Enlever les débris alimentaires favorisant le développement des bactéries L’utilisation d’un fil dentaire est recommandée pour réduire la formation de plaques Entre les repas, évitez les grignotages s’il y a des signes alarmants, prenez rendez-vous dans les plus brefs délais et traitez vos dents rapidement Enfin, consultez un dentiste au moins tous les 6 mois