Implantologie : quand réaliser une greffe osseuse ?

L’implantologie est l’une des grandes prouesses de la chirurgie dentaire. Elle permet de remédier à diverses maladies dentaires et aux problèmes chirurgicaux. La réalisation d’un implant dentaire nécessite parfois une greffe osseuse. À quel moment donc doit-on procéder à cette opération ?

L’implantologie dentaire

L’implantologie est une opération chirurgicale qui consiste à poser des implants dans la mâchoire inférieure ou supérieure (mandibule ou os maxillaire). La pose des implants est une solution contre l’édentement, mais elle remède à d’autres problèmes d’ordre médicaux (maladie parodontale), chirurgicaux (reconstruction faciale) et esthétiques.

Les implants utilisés se présentent sous forme de vis cylindriques en titane. Ces vis sont insérées dans la mâchoire et jouent le rôle de racines dentaires artificielles qui permettront de fixer des prothèses dentaires et des couronnes dans l’os de la mâchoire.

La pratique de l’implantologie dans un centre dentaire se fait sous conditions. Le patient doit être majeur (plus de 18 ans) et en bonne santé. L’état des gencives est aussi à prendre en compte. Le plus important c’est d’avoir le volume osseux suffisant pour recevoir l’implant sinon on devra procéder à une greffe osseuse comme ce que l’on trouve par exemple chez Exceldent.

Quand réaliser une greffe osseuse ?

La pose d’implant dentaire nécessite une quantité d’os suffisante pour que la vis soit bien fixée dans la mâchoire. Certaines personnes ne présentent pas ce volume d’os suffisant dans la mâchoire que ce soit en hauteur ou en épaisseur. Cette insuffisance osseuse est due à différents facteurs. Les maladies et infections dentaires comme les parodontites en sont les principales causes. Ces maladies provoquent le déchaussement dentaire qui conduit à la destruction de l’os autour de la dent. Le port de prothèse dentaire amovible peut aussi provoquer la perte d’os dans la mâchoire. Mais ce dernier peut également être causé par le vieillissement et la perte de dents.

Quels sont les différents types de greffes osseuses ?

Il existe différents types de reconstruction osseuse selon l’état de la perte osseuse, notamment l’élévation du plancher sinusal, la régénération osseuse guidée et la greffe osseuse par bloc.

L’élévation du plancher sinusal ou sinus est une opération consistant à élever la membrane sinusienne. La cavité créée par l’élévation est « bouchée » par des biomatériaux de substitution. Cette technique est conseillée lorsque la hauteur résiduelle sous le sinus ne dépasse pas les 5mm. Il faudra attendre une période de 3 à 6 mois avant de réaliser l’implant.

La régénération osseuse guidée ou comblement osseux post-extractionnel est utilisé lorsque le patient a subi une extraction ou présente des défauts osseux. Le chirurgien procède au comblement du trou laissé par l’extraction par des particules qui vont contribuer à la régénération de l’os.

La greffe osseuse par bloc est nécessaire quand il y a lieu une importante insuffisance osseuse en hauteur et en épaisseur. Cette chirurgie dentaire consiste à la transplantation d’un os mature au niveau de l’os à augmenter. Après 3 ou 4 mois, l’os greffé sera totalement soudé à la mâchoire.

On parle d’os autologue quand le matériau utilisé est prélevé sur le patient lui-même, au niveau de sa mâchoire ou de son crâne.  Les biomatériaux osseux sont des substituts qui peuvent provenir d’autres personnes ou animaux. Le praticien peut utiliser des facteurs de croissance pour augmenter les propriétés biologiques des biomatériaux et accélérer la greffe osseuse.